commentaire pour opus 30

retour à la liste

Symphonie N°2 "Reverenza", op. 30 (1966)

I. Fanfare début

II. Fantasia

III. Finale concertante début

 

Première: 29 mars 19966, Würzburg, Hochschule für Musik
Orchester der Hochschule für Musik Würzburg / Hanns Reinartz


Orchestre: 3.3.3.3 - 4.3.3.1 - timbales, percussion, harpe, cordes

Durée: 25 minutes

Maison d'édition: N. Simrock Hamburg-London (Boosey & Hawkes)

Conventus Musicus CM 108

 

Structure de "Fanfare"

 

Dans sa deuxième symphonie (1966) "Reverenza ", l'auditeur rencontre une multitude d'expressions musicales familières qui éveillent en lui une impression de "déjà entendu " : des thèmes de musique chorale ou militaire, de fanfares, de jazz, des solfèges et des suites d'accords.

FANFARES - deux caractéristiques fondamentales forment le mouvement : au début une ligne de basse mélodique et un motif de fanfares pour instruments à vent. Alternativement, ces " éléments " sont mis en rapport et produisent une image sonore très expressive.

FANTASIA - un solo pour flûte élancé donnant une impression d'improvisation ouvre le mouvement lent. La clarinette suit cette trame avec en fond, un orchestre étincellant. Des épisodes pleins de couleurs s'amplifient pour arriver à un choeur solennel de trombones très puissant. Une courte reprise du solo de flûte termine le mouvement.

FINALE CONCERTANTE - structure et tension interne résultent de la polarité des deux thèmes principaux : à une série de 12 sons qui symbolise le principe diabolique s'oppose le Tedeum grégorien qui conclut l'oeuvre sur un essor hymnique.

retour à la page précédente

Deutsch - English