commentaire pour opus 92

retour à la liste

Quattro Pezzi (quatre pièces) pour solo de batterie, op. 92 (1990)

I. Prologue

II. Allegro con brio

III. A la Sarabande début

IV. Vivace début

 

Première: 28 juin 1991 / Weilburg / Schloß
Peter Sadlo

Dédicace: pour Peter Sadlo

Instrumentation: vibraphone, caisse claire, 2 bongos, 2 tom-tom, grosse caisse, tambour de basque, 2 wood drums, 5 log drums, 5 templeblocks, 4 cymbale suspendue, 1 cymbale sizzle, 1 gong, 1 tam-tam, 2 crotales, 1 Chinese Opera Gong (with up glissando), 1 triangle, 2 cow bells, 1 vibraslap

Durée: 18 minutes

Maison d'édition: Zimmermann Musikverlag Frankfurt ZM 30200 / ISMN: M-010-30200-3

Thorofon CTH 2233


L'oeuvre fut composée pour Peter Sadlo, en 1990.
Autour de l'instrument soliste, le vibraphone, se groupe un ensemble de diverses percussions.
Dans le Prologue (I) ce sont surtout les ',uns métalliques et ceux du vibraphone qui produisent les différentes formes sonores à caractère incantatoire.
L'Allegro con brio (II) propose aux sons des instruments en peau, en bois et en métal le cadre d'une toccata dans laquelle s'insèrent deux passages en solo du vibraphone, dont la mélodie qui rappelle le jazz frappe particulièrement I'oreille en se superposant à une figure obstinée impitoyable.
A la Sarabande (III): une fantaisie en plusieurs parties au départ d'un rythme de sarabande donne au percussionniste I'occasion de sonder pleinement la richesse sonore du vibraphone.
Vivace (IV): Au centre de cette section conclusive d'une virulente virtuosité se place un épisode de marche, qui, d'une part, apparaît comme déformé presque jusqu'au grotesque mais qui, d'autre part, revêt également la signification d'un hymne. Dans la coda, après la reprise en variation de I'introduction de la section, un trait du prologue est brièvement cite, suivi d'une strette qui conclut la section avec beaucoup d'effet.

Bertold Hummel

retour à la page précédente

Deutsch - English