commentaire pour opus 97a

retour à la liste

Fantasia II in memoriam Pablo Casals pour violoncelle solo, op 97a (1993)

 

Fantasia II début

 

Première: 22 octobre 1993, Kronberg, Peter- und Paulkirche, Cello-Festival "in memoriam Pablo Casals"
Julius Berger

Dédicace: pour Julius Berger

Durée: 8 minutes

Maison d'édition: Zimmermann Musikverlag Frankfurt ZM 30860 / ISMN M-010-30860-9

Challenge classics CC 72376

Ars Production ARS 38231

 

La Fantasia II il fut composée en été 1993, sur la suggestion du violoncelliste Julius Berger. Conformément à l'occasion de la première représentation, lors du Festival Casals à Kronberg de la même année, j'ai choisi en tant que "matière de base" es lettres du nom "CASA(L)S" que l'on peut utiliser dans un sens musical, la séquence de notes "B-A-C-H" ainsi que la première ligne du chant grégorien "Te deum laudamus". Des combinaisons de flageolets diatoniques et des notes de la serie d'harmoniques sont d'autres éléments de cette oeuvre. Lalternance entre flageolet et ordinario, ainsi qu'entre arco, con sordino et pizzicato permet d'explorer l'étendue tonale et sonore de l'instrument. Le but de la variabilité permanente du mètre est de prononcer un "libre discours".
Entourées d'une forme "circulaire" comportant plusieurs passages, es notes se trouvent, en une sorte de métamorphose, dans des situations contrastées d'un point de vue rythmique et sonore. Des éléments de dance alternent avec des passages de choral, et des parties en style récitatif alternent avec des passages ariosos. Le retour au début marque le commencement du finale dont le tempo et réduit de plus en plus, et qui se perd à la fin en piano extrêmement doux.

Bertold Hummel

retour à la page précédente

Deutsch - English