commentaire pour op 107b

retour à la liste

Asiago pour percussion et violoncelle, op. 107b (2001)



Asiago dèbut

 

percussion: vibraphone, 2 tomtom, 2 bongo, small drum, temple-blocks, 4 cymbals, sizzle cymbal, gong (50cm or more), tam-tam, triangel, chimes, cow bell, vibraslap

Premère: 5 août 2001, Asiago (Italie), Duomo di S. Matteo
Julius Berger / Peter Sadlo


Durée: 16 minutes

Maison d'édition: Schott Musik International
partition et 2 parties ED 9721 / ISMN M-001-13640-2
http://www.notafina.de

débutcadenza et fin

 

Bertold Hummel composa l'œuvre présente en commande du "Festival Asiago" en été 2001 et employa dans cette grande "Fantaisie en un mouvement" - comme il l'appela lui-même - pour la première fois tous les instruments qu'il avait toujours préférés. Asiago - les lettres allemandes "a-es-a-g" mises en musique se trouvent au début et à la fin de la pièce - représente une étude bien réussie des combinations multiples d'instruments à percussion et des sons mystiques et sensuels du violoncelle où l'instrument à cordes est parfois employé comme les instruments à percussion et vice versa. Des rythmes rapides alternent avec des moments méditatifs. Des fragments de choral mènent à une grande cadence où les instrumentalistes ont l'occasion d'improviser librement d'après des modèles donnés.

La première de cette œuvre qui dure environ 15 minutes fut au Duomo di S. Matteo à Asiago (au Nord de l'Italie) le 5 août 2001 et fut organisée par Peter Sadlo et Julius Berger qui comptent parmi les interprètes les plus engagés des œuvres de mon père.

Martin Hummel

retour à la page précédente

Deutsch - English